Que fait le podologue ?

Les champs d’actions d’un podologue sont les traitements paramédicaux des pieds, soins podologiques pratiqués avec des instruments stérilisés, et la réalisation d’orthèses autrement dit appareillages, allant de la semelle podologique amovible à la chaussure, en passant pas les orthèses temporaires, sortes de pansements de courte ou moyenne durée.
Les orthoplasties, appareillages en silicone moulé pour les orteils, les orthonyxies, orthèses pour les ongles incarnés, et les onychoplasties,orthèse reconstructive de l’ongle, font partie également qualifications du podologue.

Pédicure ou Podologue ?

Une formation en 21 jours ou 3 ans ?

Les pédicures ne sont pas des professionnels de la santé. Ils ne doivent pas utiliser d’instruments tranchants ou rotatifs et surtout ne pas toucher de patients à risque !

Podologue ES est un titre protégé et en conséquence soumis à la législation idoine. Le professionnel doit se conformer par ailleurs aux Bonnes pratiques de Swissmedic dans le domaine du traitement des dispositifs médicaux.

En clair, cela signifie qu’il doit utiliser des lames de bistouri à usage unique sur un seul patient. Il doit soumettre son matériel à un traitement de nettoyage, de désinfection et de stérilisation stricts. Cela signifie qu’il connait les droits du patient, qu’il doit respecter leur consentement éclairé avec des informations claires et qu’il tient des dossiers dans le respect de la protection des données.

On voit malheureusement trop souvent des pédicures qui se déclarent comme spécialistes du pied (ce que souvent leur font croire ceux qui organisent ces formations au rabais). Leur spécialité doit résider uniquement dans l’esthétique. Sachez que le terme pédicure médical ne correspond à rien de reconnu. Sachez qu’un pédicure qui déclare que sa formation est reconnue par la Fédération suisse des pédicures, n’engage que cette dernière et n’a pas d’autre valeur.

Vous avez des soucis de pieds, de postures, de marche ? Tournez vous vers les podologues. Avec un bilan approprié, ils seront à même de soigner les affections tels que cors, callosités, ongles incarnés, et surtout ils sauront si vous faites parties des patients à risques et donc adapter leurs soins en conséquence.

Il en va de même avec la réalisation d’appareillages correcteurs ou protecteurs que cela soit pour les ongles, les orteils ou la posture avec les supports plantaires.

Vous avez besoin de consulter ? Téléphonez à un podologue près de chez vous, écrivez-lui, il vous conseillera.

Si vous avez des doutes, demandez à voir le droit de pratique du professionnel chez qui vous vous adressez, ce droit de pratique est délivré par le Médecin cantonal uniquement sur la base diplôme ES. Pour votre voiture vous recherchez un garagiste compétent. Faites de même avec vos pieds, vous n’en avez que deux et pas de rechange dans votre cave.